COMMUNIQUE

Afrique du Sud: Eskom étend son réseau de transport avec un prêt de 218 millions de dollars auprès de la Banque africaine de développement

La Banque africaine de développement a approuvé un prêt de 2 886 milliards ZAR (217,9 millions USD) à la société d’électricité sud-africaine Eskom Holdings Ltd pour la mise à niveau et l’agrandissement de ses installations de transport. L’entité est cruciale pour l’alimentation en électricité dans la sous-région.

Le financement soutient le projet d’amélioration de la transmission d’Eskom (ETIP), qui prévoit la construction de 555 km de lignes de transport de 400 kV dans la province du KwaZulu-Natal et de Mpumalanga. Les lignes de transmission fourniront des chemins d’évacuation supplémentaires pour la nouvelle capacité de production, garantiront la disponibilité de l’énergie pour la croissance future des charges, réduiront les pertes sur le réseau et assureront la sécurité du personnel et des actifs lors des opérations réseau.

LEX4

L’intervention de la Banque permettra de fournir des voies d’évacuation supplémentaires au réseau depuis les centrales de Kusile, Majuba, Drakensburg et Ingula. Cela profitera également au programme de restructuration et de gouvernance de l’entreprise.

L’ETIP s’aligne sur le Plan national de développement 2030 du gouvernement sud-africain, axé sur le financement des infrastructures pour soutenir les objectifs économiques et sociaux à moyen et long terme du pays. L’ETIP a été identifié dans le document de stratégie pays (DSP) 2018-2022 de la Banque en Afrique du Sud) et est cohérent avec ses piliers de promotion de l’industrialisation et d’approfondissement de l’intégration régionale. Le projet est également conforme à la stratégie décennale de la Banque pour 2013-2022.

Le prêt, approuvé par le conseil d’administration de la Banque le mardi 25 septembre, comprend un cofinancement supplémentaire de 25 millions de dollars EU provenant du Fonds pour la croissance de l’ Afrique (AGTF). La contribution de la Banque, couverte par une garantie du gouvernement sud-africain, financera jusqu’à 77% du projet critique. Eskom fournira 15%. Ces investissements renforceront le commerce régional d’énergie, l’accès énergétique des utilisateurs finaux au développement industriel et permettront d’ajouter 130 millions de connexions au réseau d’ici 2025.

Eskom exploite le réseau national sud-africain, qui comprend 157 sous-stations de transmission et environ 31 107 km de lignes de transport et 160 postes de distribution, pour un total de 139 610 MVA de capacité de transformateur installée. Le service public représente environ 77% de la capacité totale installée dans le pool d’énergie de l’Afrique australe (SAPP) et représente environ 80% de la demande d’électricité régionale.

Le commerce d’électricité efficace au sein du SAPP est entravé par les pertes du système et l’affaiblissement de la capacité de transmission. L’accès à l’électricité dans tous les États membres du SAPP (à l’exception de l’Afrique du Sud) reste inférieur à 45% et ne dépasse pas 10% au Malawi. Eskom négocie au sein du SAPP, en vendant de l’électricité et en achetant auprès des pays membres. 

Eskom est au cœur de la réalisation de la stratégie de la Banque dans le cadre du New Deal on Energy for Africa et le prêt soutient les cinq priorités de la Banque .

Tags

Articles Liés

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Bouton retour en haut de la page
Fermer
Fermer

Adblock détecté

S'il vous plaît envisager de nous soutenir en désactivant votre bloqueur de publicité