A LA UNENon classé

Cedric Yamdjeu, Expert digital, Fondateur de 50 Afrique , Espoir d’un renouveau africain

Cédric Yamdjeu 32 ans est né à Yaoundé (Cameroun)  d’un père ingénieur BTP et une mère femme d’affaires. Elève brillant, toujours classé parmi les meilleurs de ses promo avec ses deux autres frères triplé, il  entame un cycle préparatoire aux Grandes Ecoles après l’obtention de son baccalauréat. L’issue est un diplôme d’ingénieur et celui de TelecomParistech , la meilleure école française en nouvelles technologies .

En 2011, Il  commence sa carrière chez Accenture un cabinet américain en conseil comme Consultant Junior . Après un expérience en Telecommunication pour Bouygues , il co-fonde l’entreprise Teamycorps Capital dont il est Chief Technology Officer et  accompagne de nombreuses startups dont certaines sont des références africaines  désormais , nous pensons ici à  Kiroo Games classé parmi les meilleurs Startups africaines par différentes revues et magazine). Actuellement il est Manager en finance de marché pour  Natixis en tant que Responsable de l’intégration des deals de la banque.

LEX4

En parallèle de ses activités professionnelles, il fonde en 2015 le Media think Do tank 50Afrique dont le but est d’inspirer la jeunesse africaine par des success stories (carrière, entrepreneurs, leaders..) et conseiller les décideurs du secteur public et privé sur des modèles d’émergence novateurs.

Ses autres initiatives sont aussi TelecomParis-Africa , club business et digital de Telecom Paris autour du digital africain et Afropreneurs un mouvement d’une nouvelle génération d’entrepreneurs .

Magazine InAfrik : Vous êtes Président de   50Afrique , Quel est le but de cette plateforme ?

Cédric Yamdjeu : 50Afrique (50afrique.com) est un média, une plateforme d’information autour de l’entrepreneuriat, la carrière, les success stories focalisé su leadership africain et l’émergence du continent.Il couvre en effet tous les aspects du  leadership :entrepreneurial, économique, culturel, social, politique. Le média est doté aussi d’un think tank pour proposer des analyses économiques, culturels , politique en vue de l’émergence. Son pôle Do tank n’est autre que la troisième initiative Afropreneurs un mouvement d’une nouvelle génération d’entrepreneurs . Afropreneurs est donc appel à notre génération à mettre des actions concrètes, à devenir des bâtisseurs , des « doers »

Lire aussi: La première dame du Ghana rejoint le champion du réseau des leaders africains pour la nutrition

Magazine InAfrik : Quelle est l’origine de vos initiatives et quelles sont les perspectives ?

Cédric Yamdjeu : Merci encore pour la question. 50Afrique est une plateforme qui a vu le jour né dans les années 2010. .Je m’explique : 50  est ce sens un chiffre symbolique puisque c’est le nombre d’années qui séparent les pays africains de l’émergence en 2060 (2010-2060) .50 est aussi le nombre d’années qui nous sépare de l’indépendance (années 2010-années 1960) ,50 est enfin le nombre de pays africains (54 arrondi à 50)

C’est une institution à but non lucratif qui a pour objectif de valoriser les leaders africains et de la diaspora acteurs du développement de l’Afrique à horizon 2060. La plateforme comporte plusieurs rubriques : économie, culture, NTIC et bien entendu les rubriques leadership et think tank indispensables au processus d’émergence.

Comme affirmé tout à l’heure, Afropreneurs est le do tank du média 50 Afrique. Son objectif est de connecter les entrepreneurs afrodescendants, d’être une plateforme de concrétisation des actions (mentoring , incubateur , financement, networking ).

Dans ce sens nous sommes partenaires de EIC Corporation qui organise les journées du 24 et 25 Mai Africa Bootcamp Entreprise  un programme d’accélération en management d’entreprise, Gestion, Finance, Juridique, fiscalité, communication et de financement des projets d’entreprises innovants portés par des jeunes Africains.

Ce programme forme aussi les participants au pitch pour leur permettre de présenter efficacement leurs projets à un panel d’investisseurs et de partenaires financiers.

En définitive, à eux deux 50 Afrique le média et Afropreneurs le mouvement constitue un think do tank qui renseigne , pense et agit.

Magazine InAfrik : Vous êtes aussi Expert en digital, parlez-nous de TelecomParistech-Africa

Cédric Yamdjeu : C’est « l’african business club  » d’une des écoles dont je suis diplômé Telecomparistech. Depuis 2012 , j’accompagne des entrepreneurs et startups africaines partant de ce constat et remarquant une révolution digitale en Afrique , l’idée de rassembler toutes ces synergies et de développer l’écosystème numérique a été matérialisée par le club TelecomParistech Africa.

Concrètement nous organisons des évènements atour du digital (afterwork , mentoring,conférences). Cette année nous allons plus loin puisque le Forum Telecom Paristech Africa et le think tank digital sont nos projets phares désormais.

Cédric Yamdjeu | Forum Crans Montan Bruxelles

Magazine InAfrik : Par vos initiatives vous avez eu de nombreux prix, une fierté ?

Cédric Yamdjeu :   Par fierté si vous entendez un encouragement pour continuer à promouvoir une nouvelle Afrique et participer à son développement, effectivement nous pouvons parler de fierté. Cependant c’est avec humilité que je reçois ces prix qui me motivent encore plus dans la voie que j’ai choisie : porter les couleurs du continent le plus haut possible en devenant un « nation builder »

Tags

Articles Liés

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Bouton retour en haut de la page
Fermer
Fermer

Adblock détecté

S'il vous plaît envisager de nous soutenir en désactivant votre bloqueur de publicité