A LA UNEAFRIQUE DE L'OUESTDIGITAL & STARTUPSPortrait startup

Dian Diallo, la prestigieuse marque de champagne Africain

Conseiller des marques de luxe dans le domaine spiritueux dont Laurent Perrier, Moët & Chandon, Veuve Cliquot…, Mamadou Dian Diallo, Guinéen de 38 ans, est passé outre les codes en lançant à l’été 2017, sa marque de champagne à appellation africaine Dian Diallo.

 

Son courage et sa détermination font aujourd’hui école au sein de la diaspora africaine dans l’hexagone, encore réticente à investir dans les domaines de prestige, réservés à une caste européenne avertie. Lorsqu’il arrivait en France en 2001, Mamadou Dian Diallo, originaire du Fouta-Djalon en Guinée-Conakry, n’avait d’yeux que pour ses études. C’est ainsi qu’il obtient son master en économie et gestion et en management des entreprises, quatre années plus tard. Son premier job, il le décroche au sein du duty free des aéroports de Paris en devenant le représentant des grandes marques de la gastronomie, surtout dans le spiritueux.

LEX4

À force de côtoyer cet univers, d’apprendre les secrets de ce produit de luxe, ses méthodes de fabrication traditionnelles, on finit par développer une certaine passion

raconte Mamadou Dian Diallo à Jeune Afrique. Mais s’il a eu envie de lancer sa propre marque de champagne en « achetant à de petits producteurs et [faire] l’assemblage dans [ses] propres cuves », c’est suite à sa rencontre avec un gros client béninois qui lui a acheté un impressionnant stock de champagnes et à qui il a promis de créer sa propre marque.

A lire: Issa Baba Ahmed, le serial entrepreneur autodidacte nigérien

En voulant se lancer, il a pris conseils auprès de grands communicants et personnalités avertis du milieu qui le lui ont déconseillé. Mais Mamadou Dian Diallo avait foi en son projet. Il a alors mené une enquête auprès des clients africains et antillais et s’est rendu compte qu’ils étaient beaucoup plus intéressés par les champagnes doux mais fruités. C’est à Rémi Jacques, vigneron de la ville de Baye, ayant une capacité de production de 100 mille bouteilles l’année qu’il a confié l’assemblage des cépages.

Dian Diallo le Champagne Africain
Dian Diallo le Champagne Africain

Pour ses débuts, Mamadou Dian Diallo produit 50 mille bouteilles l’année de quatre cuvées à savoir : brut tradition, brut prestige, cuvée réserve et brut rosé, dans une fourchette de prix entre 15 et 38 euros.

Aujourd’hui, sur le marché, il y a le choix entre le brut et le demi-sec. Les Africains et les Antillais allaient par défaut vers le demi-sec parce qu’il est plus sucré. Personnellement, je le trouve trop sucré, jusqu’à 45 grammes de sucre par litre. Je propose une gamme intermédiaire entre les deux. Gourmand et fruité, mais moins sucré que le demi-sec, avec 20 grammes par litre

recommande-t-il.

A lire: Régis Ezin, l’Iridium Béninois qui réinvente les aliments de base

Le champagne Dian Diallo fait déjà son bonhomme de chemin à Paris où il a installé un lounge bar au 20ème arrondissement pour faire déguster son produit. En attendant la fabrication de sa cuvée millésimée fin 2018 à 150 euros, Mamadou Dian Diallo conquiert toute l’Afrique avec son champagne. En Guinée-Conakry, en Côte d’Ivoire, au Sénégal, au Congo Brazzaville, au Burkina-Faso, au Cameroun et dans la partie anglophone de l’Afrique, Dian Diallo a déjà des clients fidèles. Bientôt le tour des Antilles et des Etats-Unis où il compte dénicher des stars de la musique et du sport.

Tags

Michael TCHOKPODO

Redacteur du magazine InAfrik

Articles Liés

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Fermer
Fermer

Adblock détecté

S'il vous plaît envisager de nous soutenir en désactivant votre bloqueur de publicité