ACTUALITESCOMMUNIQUE

Financement du commerce extérieur: Facilité de 20 millions de dollars américains pour les activités de la chaîne de valeur des produits de base de Meridian en Afrique australe

La Banque africaine de développement (par le biais de ses opérations de financement du commerce) a signé un mécanisme de financement doté de 20 millions de dollars américains pour financer les opérations de Meridian au Malawi, au Mozambique et au Zimbabwe.

Ce mécanisme de financement de produits de base est conçu pour fournir un financement avant et après expédition tout au long des différentes étapes de la chaîne de valeur des produits de base de Meridian dans les trois pays concernés, afin d’aider les agriculteurs locaux et les fournisseurs de produits de base à accroître leurs revenus et à produire des cultures de qualité destinées à l’exportation .

LEX4

Plus précisément, l’installation fournira des fonds pour acheter des intrants agricoles (principalement des engrais) à fournir aux agriculteurs afin de garantir la cohérence et la qualité des produits fournis à Meridian. En outre, le fonds permettra à plus de 10 000 agriculteurs du Malawi, du Zimbabwe et du Mozambique d’acheter des produits non durables et fournira à Meridian un fonds de roulement lui permettant de se lancer dans le traitement de base de ces produits avant leur exportation.

Cela permettra à la Banque de toucher indirectement les petits agriculteurs grâce à un agrégateur régional (Meridian) qui comprend le marché sur lequel elle a accumulé une expérience de plus de 40 ans. comprend les risques opérationnels et est capable de les atténuer et de les gérer.

Fondé en 1970 pour aider les petits agriculteurs, Meridian se concentre sur la production et la fourniture de divers intrants / produits agricoles par l’intermédiaire d’une chaîne de filiales intégrées verticalement au Malawi, au Mozambique, en Afrique du Sud, en Zambie et au Zimbabwe.

La société emploie actuellement plus de 4 200 personnes et reste l’un des plus importants agrégateurs de produits de base de la Communauté de développement de l’Afrique australe (SADC), distribuant plus de 250 000 tonnes métriques de marchandises par an dans toute la région. Meridian est également un important acheteur de produits de consommation douce auprès de petits agriculteurs, qui utilise son réseau de vente au détail de plus de 120 magasins répartis dans des zones rurales. L’African Agriculture Fund (AAF), dont la Banque détient 20%, compte parmi ses actionnaires.

Ainsi, en tant que l’un des plus importants agrégateurs de produits de base d’Afrique australe, le groupe Meridian joue un rôle important dans la promotion du secteur agroalimentaire dans cinq pays où ses activités sont conformes à quatre des grandes priorités de développement de la Banque (Feed Africa, Industrialiser l’Afrique, Intégrer l’Afrique et améliorer la qualité de la vie de la population africaine).

Les principaux marchés de Meridian sont le Malawi, le Mozambique, la Zambie et le Zimbabwe. L’agriculture dans ces quatre pays représente environ 32% du PIB et assure la subsistance de 81% de la population sous la forme d’une petite agriculture de subsistance (56 millions de personnes). Le groupe utilise ses points de vente pour distribuer des intrants agricoles tels que des engrais, des semences et des produits de quincaillerie à de petits agriculteurs.

Le projet s’aligne sur la priorité opérationnelle essentielle du développement du secteur privé de la Banque telle qu’énoncée dans la Stratégie décennale (2013-2022) et la priorité «Nourrir l’Afrique» 5 qui vise à faire de l’Afrique un exportateur net de produits alimentaires, autosuffisant en produits de base. et exploiter des agro-industries commercialement viables.

Cette opération s’inscrit dans le programme de financement du commerce de la Banque, qui vise à promouvoir les exportations grâce à un soutien à l’agriculture et aux PME. À travers sa politique et stratégie de développement du secteur financier (2014-2019), la Banque cherche à élargir et approfondir les systèmes financiers de l’Afrique. Renforcer les chaînes de valeur agricoles et aider les petits producteurs à être concurrentiels sur les marchés régionaux par l’intermédiaire de ses guichets des secteurs public et privé est une priorité essentielle pour la Banque au Mozambique. Cette opération s’ajoute aux 120 millions USD de projets en cours dans le secteur agricole que la Banque est en train de mettre en œuvre au Mozambique.

Contact technique: Bleming NEKATI, Directeur du financement du commerce extérieur

Tags

Articles Liés

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Fermer
Fermer

Adblock détecté

S'il vous plaît envisager de nous soutenir en désactivant votre bloqueur de publicité