AFRIQUE CENTRALEEDUCATION & SANTE

Guéra Touristique, l’association Tchadienne de promotion du tourisme de développement

Submergée par les abîmes de la précarité et des difficultés quotidiennes, la province de Guéra qui n’a que son potentiel touristique et naturel à faire connaître, est mise en valeur grâce à l’initiative Guéra Touristique du Tchadien Hassane Abdoulaye depuis 2016 pour révéler la localité.

 

Pour corriger l’image peu reluisante est collée à son pays le Tchad et à l’une de ses localités Guéra, Hassane Abdoulaye a décidé de faire rayonner la province, en mettant en avant ses potentiels. C’est le leitmotiv de la création de son association Guéra Touristique qui vise, selon ses dires à : faire

LEX4

la promotion du tourisme solidaire et écologique, la valorisation de la culture et l’aide à la population à travers la mise en place de micro-projets de développement.

Lire aussi: Le Leader du mois : Julien Achille AGBE,  le jeune génie ivoirien  de la finance

Si l’intention d’Hassane Abdoulaye s’est tournée vers la valorisation du patrimoine culturel de cette province, c’est à cause de ses « paysages magnifiques [et] notre culture au travers de nos nombreuses communautés est riche et joyeuse. » Comme actions, Guéra Touristique œuvre à l’éducation des filles, l’alphabétisation des femmes,  la formation professionnelle pour les jeunes entrepreneurs. Mais également, la lutte contre l’insécurité alimentaire, le manque d’eau et l’aide à la résolution de conflits inter-communautaires sont des problèmes d’envergure qu’elle entend solutionner.

Guéra Touristique
Guéra Touristique

Faire du tourisme un levier de développement

Hassane Abdoulaye ne s’en arrête pas là avec Guéra Touristique. Il organise trois festivals de culture nomade qui draine un très grand monde et qui permet à la localité d’être mieux connue par les autochtones et visitée par les étrangers. D’où le judo qui est enseigné à près de mille enfants orphelins, aussi bien pour les occuper que pour leur permettre d’être en bonne santé physique et mentale. A cela s’ajoute une formation sur l’entrepreneuriat des jeunes.

A l’avenir, Hassane Abdoulaye a de grandes ambitions pour Guéra. Il ambitionne de renforcer ses festivals à travers des innovations et poursuivre les formations aux jeunes.

Lire aussi: De jeunes Africains motivés par un partenariat de mentorat dans le secteur agroalimentaire de la Banque africaine de développement avec l’Université Purdue

Mongo étant un lieu de passage obligé pour à la fois les provinces au nord et le parc de Zakouma au sud-est, nous avons pour projet d’installer le long de la route un camp de passage traditionnel offrant un environnement atypique mais confortable

rapporte-il à entreprendrelafrique.com.

Tags

Michael TCHOKPODO

Redacteur du magazine InAfrik

Articles Liés

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Fermer
Fermer

Adblock détecté

S'il vous plaît envisager de nous soutenir en désactivant votre bloqueur de publicité