Afrique de l'OuestBeautéPortrait PersonnalitéSanté
la Une

Harmonie et Boucles, le blog qui veut réconcilier les femmes noires de la planète avec les cheveux crépus

Dans un monde où la société de consommation cherche, par ses standards, à mettre tout le monde dans une case, certaines personnes refusent de rester lisses. C’est le cas de la béninoise Laurence Bodjrenou, fondatrice du blog Harmonies & Boucles, qui a décidé de faire de ses cheveux crépus, sa règle, à une époque où le défrisant et le lisseur sont devenus des passages quotidiens presque obligatoires pour les femmes africaines.

Son regard fier perché à 1m70 du sol, des mèches rebelles attachées à la façon d’une guerrière préparée pour un combat, Laurence Bodjrenou dégage pourtant une sérénité à nulle autre pareille. Sa quête, la bloggeuse la porte  sur sa tête, en kératine. Ardente avocate de la cause des cheveux crépus, celle qui a été, en 2009, la première au Baccalauréat Littéraire béninois, veut aider les femmes africaines à voir en leurs cheveux crépus bien plus que cette tignasse rebelle qu’il faut dompter au lisseur et au défrisant.

Je n’interdis à personne de se lisser les cheveux, mais si j’arrive à convaincre que les cheveux crépus ne sont inférieurs en rien aux cheveux lisses, ma mission est remplie

explique-t-elle.

Laurence Bodjrenou a créé en Avril 2016, quelques années après être partie étudier au Canada, le blog Harmonie & Boucles qui donne à ses abonnés des moyens pour entretenir et mettre en valeur leurs cheveux crépus. Celle qui travaille aujourd’hui comme  conseillère en communications dans un parti politique québécois, a même organisé, le 6 janvier dernier, durant un passage au Bénin, une rencontre au restaurant nous deux, situé à Godomey, un arrondissement de la périphérie de Cotonou. Devant plusieurs dizaines de participantes nappy et d’exposants de produits pour les soins des cheveux crépus, Laurence Bodjrenou a pu mesurer le chemin parcouru entre l’adolescente complexée par ses cheveux crépus et la femme qu’elle est aujourd’hui.

Laurence Bodjrenou, fondatrice du blog Harmonies & Boucles
Laurence Bodjrenou, fondatrice du blog Harmonies & Boucles

A Lire: Arielle Ahouansou, la jeune médecin béninoise qui sauve des milliers de vies sans bistouri en Afrique

Catharsis par les mèches

Comme la plupart des femmes ayant des cheveux crépus, notamment les africaines, Laurence Bodjrenou les a combattu. Cette fixation pour les cheveux longs et lisses trouve, selon la béninoise son origine dans l’exposition médiatique des canons esthétiques étrangers, principalement occidentaux.

En Afrique, nous avons grandi en voyant à la télévision des femmes au cheveux longs et lisses. Pour nous la norme c’était d’avoir les cheveux lisses et nos cheveux crépus étaient un problème que nous devions régler.

Ainsi, pendant des années, la jeune femme se défrise et use d’astuces pour essayer de dompter sa tignasse rebelle à ses aspirations. Mené pendant toute son adolescence au Bénin, ce combat la poursuit lorsqu’elle part continuer ses études à Montréal.

Après avoir déménagé à Montréal pour mes études, il m’est arrivé de me sentir complexée par mes cheveux. Je les cachais toujours sous des mèches et des extensions. Puis un jour, je me suis rappelé que lorsque j’étais au Bénin, ma coiffeuse me disait souvent d’arrêter de me défriser quand mes cheveux étaient fatigués, j’ai décidée de suivre enfin ce conseil.

C’est l’une des raisons pour lesquelles la jeune béninoise arrête de se défrisée mais pas la seule.

En fait, un jour je me suis rendue compte qu’il ne servait en rien de chercher à ressembler aux autres. Assumer ce que j’avais d’unique, était la seule chose qui me rendrait véritablement belle.

explique-t-elle.

De plus en plus, Laurence Bodjrenou prend de l’assurance et assume ses cheveux. Grâce à quelques filles dans son entourage qui portaient leurs cheveux frisés et puis par des stars noires qui, bien avant la tendance nappy, s’affichaient avec fierté leur chevelure naturelle crépue.

À l’époque, je me rappelle que j’étais une grande fan de la chanteuse Beyonce. Elle avait souvent sur scène, à ses côtés, plusieurs danseurs et musiciens qui portaient fièrement leurs cheveux afros. Voir ses personnes sur scène avec leurs cheveux afros m’a aidé à avoir confiance en moi.

La jeune fille se met alors à se documenter sur les cheveux crépus et leur entretien.

J’ai regardé des tas de vidéos sur YouTube sur l’entretien et la mise en valeur des cheveux crépus. C’est d’ailleurs comme ça que j’ai appris l’anglais.

raconte-t-elle en riant. C’est comme ça, et avec l’aide de quelques amies, que j’ai commencé à tout apprendre sur les cheveux crépus, jusqu’au lancement du blog en 2016.

A Lire: Shelomith Sagbo, une femme leader et une entrepreneure artisanale engagée au Bénin

Harmonies & Boucles, plus qu’un blog à succès

En 2017, le blog a réussi à atteindre les 45000 lecteurs. Il commence à attirer l’attention de nombreuses personnalités, comme la chanteuse française d’origine ivoirienne Shaby, ancienne participante de l’émission de Voice, et la nageuse olympique togolaise Adzo- Rebecca Kpossi qui sont toutes les deux intervenues sur le blog à l’occasion d’interviews ainsi que la chanteuse camerounaise Reniss qui également apprécie le blog.

Le travail de Laurence Bodjrenou est très apprécié par ses lectrices.  De toute façon,le but pour la jeune femme n’est pas de faire « un énième blog sur les cheveux crépus ». Son but est de changer le paradigme véhiculé par la société de consommation et qui agit même à un niveau inconscient pour faire croire aux femmes que leurs cheveux crépus ne sont pas assez bien.

Plus que les conseils pratiques, je veux que les femmes du continent noir renouent avec leur africanité par leurs cheveux.

En plus de ça, je pense depuis un moment à étoffer Harmonies & Boucles avec du contenu sur l’histoire des pratiques capillaires en Afrique.

Servan Ahougnon

Voir plus

2 Commentaires

  1. You may plaу it anytime yⲟu ѡant.? Daddy answered.

    ?As a result of talking about һow great Gоd iis makes him blissful and its worship.
    Play it before you go to sleep tonight and wһile you gget
    up in the morning and God might Ƅe close to you alll dayy long.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Articles Liés

Close
Close

Adblock détecté

S'il vous plaît envisager de nous soutenir en désactivant votre bloqueur de publicité