AFRIQUE DE L'OUESTDIGITAL & STARTUPS

Issa Baba Ahmed, le serial entrepreneur autodidacte nigérien

Il n’a appris aucune notion de commerce, ni de gestion. Mais le nigérien Issa Baba Ahmed est un entrepreneur qui multiplie des sociétés dont les innovations le classent au premier rang des success model du pays.

Je n’ai pas été à l’école et je n’ai fait aucune étude. Ce que j’ai fait toute ma vie, c’est du commerce. J’ai commencé dès mon plus jeune âge. Cependant, je m’entoure de conseillers qui ont fait des études. J’échange avec eux et ils m’aident à affiner mes idées

LEX4

raconte à Jeune Afrique, Issa Baba Ahmed en patois nigérien.

Pays très riche en uranium, le Niger est bondé de commerçants. Depuis son plus jeune âge, Issa Baba Ahmed, n’ayant jamais fréquenté, s’est aligné dans la même dynamique en vendant des articles dans son quartier. Prospère en affaires, il crée Oriba Holding dont il est le Président Directeur Général et investit ainsi-de-suite dans l’agroalimentaire, le pétrole, les matériaux de construction, l’immobilier et l’automobile.

A Lire: Patrick Awuah qui avait démissionne de Microsoft aux USA pour éduquer les jeunes leaders africains en fondant l’Université Ashesi au Ghana

En effet, Oriba rice est l’une de ses filiales qui commercialise du riz, qui couvre 50% de la consommation du pays. Si le produit s’écoule bien, c’est parce qu’il a su mettre en place un bon rapport qualité/prix pour attirer la clientèle. Issa Baba Ahmed dispose également de la plus grande usine de fabrication de jus de fruits du Niger. 80% des boissons consommées dans le pays proviennent de sa firme.

Serial entrepreneur hors pair et l’une des plus grandes fortunes du Niger, Issa Baba Ahmed a un crédo : réinvestir les économies qu’il tire de sa dernière entreprise pour créer une autre. Ainsi, il a mis en place une dizaine de sociétés dont Oriba Petroleum, 2ème réseau de fourniture de carburant du pays, rivalisant avec les plus grandes multinationales du secteur. Pour y arriver, il a installé sa propre carte de paiement prépayé.

Une Station d'Oriba Petroleum
Une Station d’Oriba Petroleum

A Lire: L’entreprise Togolaise Semoa group ambitionne devenir le PayPal d’Afrique

A cela, s’ajoute son entreprise de fabrication de tuyaux qui a une capacité de 415 tonnes le mois. Avec toutes ces réalisations, Issa Baba Ahmed n’entend pas s’arrêter en si bon chemin. Il compte poursuivre dans cette lancée, afin d’impacter son pays et se hisser au rang de leader incontestable dans les affaires au Niger.

Par : Michaël TCHOKPODO

Michael TCHOKPODO

Redacteur du magazine InAfrik

Articles Liés

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Bouton retour en haut de la page
Fermer
Fermer

Adblock détecté

S'il vous plaît envisager de nous soutenir en désactivant votre bloqueur de publicité