Non classé

Le Leader du mois : Julien Achille AGBE,  le jeune génie ivoirien  de la finance

Lire de début de l’interview

Vous êtes aussi CEO de Lex4.com, la 1ère plateforme digitale permettant aux entrepreneurs de générer gratuitement des actes juridiques rédigés par des avocats et conformes au droit OHADA. Pourquoi vos services sont-ils gratuits et quel est votre modèle économique ?

Nous croyons que l’économie Africaine sera portée par le haut par les startups et les jeunes pousses innovantes et disruptives. Nous voulons mettre à leur disposition, nos services juridiques digitalisés en vue d’orchestrer leurs démarches juridiques essentielles pour le développement de leurs activités et faciliter de même l’accès au financement. Les services juridiques ont un coût que l’entrepreneur en développement ne peut s’offrir. Nos gouvernements africains peinent à relever le défi de l’emploi des jeunes et l’auto-entreprenariat devient davantage un moyen sinon le moyen privilégié pour accéder à un emploi.

Logo LEX4
Logo LEX4

Notre plateforme a donc pour vocation de faciliter et d’accélérer le processus de création des entreprises et d’encadrer ces nouveaux entrepreneurs qui sont de plus en plus nombreux. En favorisant l’accès gratuit de nos actes de création, nous voulons leur permettre de franchir le 1er cap de l’existence juridique, voire établir une relation de confiance dans la durée. Notre modèle économique est basé sur une formule basique d’abonnement annuel, avec des actes de création et de constitution gratuits, et certains à tarifs réduits (pacte d’action, contrat de financement, contrat de distribution).

A lire: Charlemagne Amoussou, le génie créateur de la marque panafricaine Lolo Andoche

Pourquoi attendre 10 années pour activer une pétition internationale en faveur de EIC pour la reconnaissance de son utilité publique dans la promotion de l’éducation financière et boursière et sa lutte contre l’analphabétisme financier ? Vous n’étiez pas sûr de votre combat ?

Les grandes ambitions naissent dans des convictions profondes et inouïes. Elles se concrétisent dans la douleur et des difficultés et se consolident dans la durée. Nous n’avons pas échappé à ce principe. Notre combat a germé de nos profondeurs, il en est ressorti notre force de proposition qui a su être un modèle extensible à l’échelle Africaine, Européenne, voire mondiale. Nous avons éveillé les consciences de millions d’Africains, inspiré des initiatives positives corollaires et avons été classés en 2018 dans le Top des jeunes les plus influents d’Afrique. La présente pétition est une initiative pour corroborer nos 10 années, mais aussi marquer un temps d’arrêt pour faire le bilan de notre action et définir nos objectifs pour les 5 prochaines années (Vision 2023).

Franck Berthod, Président d’ANTILOP Development Network (ADN) et Directeur Général d’Antilop Capital rejoint le Conseil d’Orientation stratégique d’EIC. Quelles sont les nouvelles orientations stratégiques d’EIC ?

Au sein de notre organisation, nous avons un pôle stratégique constitué de personnalités de 1er plan, dont la réflexion oriente nos actions. Ils jouent un rôle de conseillers et d’éclaireurs dans l’implémentation opérationnelle de nos stratégies. Nous sommes fiers que Franck Berthod ait accepté de rejoindre ce Board sélectif, sa contribution est importante dans le pilotage en cours de la stratégie.

Les rencontres Africa

Combien de salariés emploient aujourd’hui vos deux entreprises ?

EIC Corporation engage 50 Collaborateurs vacataires à travers nos 3 Bureaux Afrique, Europe, International, 10 Stagiaires et plusieurs bénévoles. Lex4 engage 5 salariés et 50 Ambassadeurs rémunérés sur des prestations.

Selon la Banque Mondiale, six des dix pays à plus forte croissance en Afrique sont des africains, des raisons d’espérer pour le continent ou juste des chiffres ?

En tant que berceau de l’Humanité, l’Afrique est l’inspirateur des civilisations modernes et contemporaines. L’Histoire nous l’enseigne ! Le Traumatisme de l’esclavage et la traite négrière qui a duré plus de 4 siècles a fait perdre aux Africains la confiance qu’ils avaient en eux. Cela est plus un fait historique qu’une excuse. La génération actuelle de jeunes africains connectés, ouverts, curieux et entrepreneurs pourront faire de l’Afrique le nouvel el dorado du monde. Les bases et les fondements de cette croissance sont déjà présents, comme l’atteste la banque mondiale et toutes les institutions internationales. Il faut donc que nous travaillons résolument à cet avènement, chacun à notre niveau.

A lire: TripAfrique, le leader de la réservation de tickets de bus en Afrique

Quels sont les quatre leviers majeurs sur lesquels agir pour faire décoller économiquement l’Afrique subsaharienne ?

Selon ma perception, le développement du continent peut être favorisé sur 4 piliers majeurs :

Quel a été votre plus grand succès pour l’Afrique et dont vous êtes fier, et quels sont vos futurs projets pour mieux impacter le continent ?

C’est pour moi une chance d’être Africain et d’être né sur ce continent plein d’histoire et d’inspiration pour le monde. Mon plus grand succès aujourd’hui, c’est revendiquer le statut d’entrepreneur, c’est d’avoir pu créer il y a 10 ans quelque chose, d’y avoir cru, préserver face à l’adversité, mobiliser d’autres personnes à y croire et aujourd’hui apprécier la reconnaissance à l’échelle internationale.  J’ai le sentiment d’avoir apporté une valeur sûre et un modèle de développement pour l’Afrique. Je souhaite continuer la progression de notre impact à travers la diaspora Africaine dans le monde et favoriser une bonne oxygénation et visibilité des flux d’Investissement Direct Etrangers en Afrique. A court terme, je souhaite collaborer sur un projet d’émission d’une crypto monnaie en Afrique pour mieux adresser le gap d’investissement actuel en monnaie fiduciaire.

Vous êtes définitivement un modèle de réussite pour la jeunesse africaine ?

La réussite est un processus, c’est une disposition d’esprit, de combattivité, de challenge, d’humilité et de remise en cause perpétuelle. La réussite ne s’improvise pas et n’est nullement le fruit d’un hasard.  C’est la valeur créée par la vision, nourrie par la passion et renforcée par l’action. Ce sont ces valeurs que je souhaite partager à la jeunesse africaine et lui dire de ne jamais abdiquer.

Interview réalisée par : Faith EVA

Sous la coordination de : Espoir DOSSAH

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Close
Close

Adblock détecté

S'il vous plaît envisager de nous soutenir en désactivant votre bloqueur de publicité