AFRIQUE DE L'ESTCOMMUNIQUE

Kenya: le Groupe de la Banque africaine de développement approuve un budget de 18,17 millions de dollars américains pour le projet solaire Kopere au Kenya

Le Groupe de la Banque africaine de développement a approuvé un prêt de premier rang d’un montant de 18,17 millions de USD au projet d’énergie solaire Kopere de 40 MWac (50 MWp), détenu par Voltalia , un acteur international du secteur des énergies renouvelables coté à la bourse de Paris.

La Banque est également en train d’obtenir un prêt concessionnel de 11,6 millions USD du programme de renforcement de l’énergie renouvelable (SREP) du Fonds d’investissement pour le climat.

LEX4

Le projet Kopere, qui relève de la politique tarifaire d’alimentation en énergie renouvelable du Kenya, comprend la conception, la construction et l’exploitation d’un projet d’énergie solaire photovoltaïque de 40 MWac (50 MWp) dans le comté de Nandi. Le projet comprend également la construction d’une sous-station 33/132 kV et d’une ligne en T de 1,8 km pour évacuer l’électricité vers le réseau national.

Amadou Hott, vice-président de la Banque pour l’énergie, le changement climatique et la croissance verte, a commenté le projet: «Ce projet pourrait potentiellement être le premier projet solaire photovoltaïque à grande échelle du Kenya au titre de la politique Feed in-Tariff (FiT). Nous sommes confiants que la fourniture d’un financement concessionnel à long terme pour soutenir le projet avec des conditions indisponibles auprès de sources commerciales aura un effet de démonstration important en attirant davantage d’investisseurs pour qu’ils s’engagent dans les vastes opportunités solaires du Kenya. »

Le projet devrait générer environ 106 GWh par an et fournir de l’électricité à environ 600 000 personnes par le biais du réseau. Il permettra également d’ économiser 1081 kt CO 2 eq des émissions de GES chaque année dans le fonctionnement du projet.  «La Vision 2030 du Kenya et les ambitions de l’agenda« Big 4 »s’accompagnent d’une urgence renouvelée pour une électricité abordable, tout en poursuivant une voie de développement à faible émission de carbone. En fournissant un accès à une énergie de qualité à un coût inférieur aux coûts de production actuels au Kenya, le projet Kopere diversifiera le bouquet énergétique du Kenya et contribuera en fin de compte à réduire la dépendance aux combustibles fossiles », a déclaré Wale Shonibare, directeur des solutions financières énergétiques de la Banque, Politiques. & Régulation.

Le projet est aligné sur le New Deal on Energy de la Banque, la priorité «Éclairer et propulser l’Afrique» (Priorité 5), et sur la stratégie de la Banque pour le Kenya. Il est également aligné sur la politique du Kenya en matière de FiT, l’initiative Vision 2030, et sur les contributions prévues du pays (INDC) pour la croissance résiliente au climat.

Le projet Kopere améliorera l’accès à l’énergie, le développement des infrastructures et la participation du secteur privé au secteur des énergies renouvelables, tout en contribuant à la croissance verte et à la création d’emplois.  

La mise en œuvre du projet débutera en 2019.

Contact technique : Naoshige Kinoshita, directeur des investissements

Tags

Articles Liés

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Bouton retour en haut de la page
Fermer
Fermer

Adblock détecté

S'il vous plaît envisager de nous soutenir en désactivant votre bloqueur de publicité