AGRICULTURECOMMUNIQUE

La Banque africaine de développement et la Société économique nigériane organisent une conférence internationale sur la ou les chaînes de valeur agricoles à Abuja, au Nigéria

L’Institut africain de développement (ECAD) de la Banque africaine de développement et la Société économique nigériane (NES) organiseront une conférence internationale sur le thème «Optimiser les chaînes de valeur dans le secteur agricole» du 25 au 27 septembre 2018. se tiendra au NICON Luxury Hotel à Abuja, au Nigeria.

Conformément au thème de la conférence, les discussions en plénière porteront sur des thèmes tels que «Structure financière et institutionnelle et croissance du secteur agricole», «Politiques macroéconomiques et croissance du secteur agricole» et «Optimisation de la chaîne de valeur». ) en agriculture: structure de gouvernance et liens ». 

LEX4

Le président de la NES, le professeur Tamunopriye Jones Agiobenebo, a déclaré que la conférence aborderait les questions de structures de gouvernance, de politique, de contraintes institutionnelles, de demande et d’offre, de technologie et de chaîne de valeur agricole.

La conférence attirera des participants du monde universitaire, des agences de développement, des organisations non gouvernementales internationales ainsi que de la Banque. Parmi les dignitaires et les principaux intervenants attendus à la conférence figurent des économistes agricoles, des décideurs, des ministres du gouvernement nigérian et des responsables gouvernementaux.

Son Excellence le professeur Yemi Osibanjo, vice-président de la République fédérale du Nigéria, ouvrira la conférence, tandis que M. Celestin Monga, vice-président, Gouvernance économique et gestion des connaissances, Banque africaine de développement, prononcera le discours de bienvenue.

La conférence soutient l’ initiative «Feed Africa» de la Banque , un plan d’investissement agricole destiné à aider l’Afrique à atteindre l’autosuffisance alimentaire d’ici 2025. En collaboration avec les gouvernements, les partenaires au développement et le secteur privé, la Banque investira 24 milliards de dollars pour stimuler l’agriculture, l’alimentation et la nutrition en Afrique au cours des 10 prochaines années.

La stratégie «Feed Africa» est l’un des cinq objectifs prioritaires de la Banque pour «industrialiser l’Afrique», «Intégrer l’Afrique», «Allumer et alimenter l’Afrique» et «Améliorer la qualité de vie des populations africaines».

Tags

Articles Liés

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Fermer
Fermer

Adblock détecté

S'il vous plaît envisager de nous soutenir en désactivant votre bloqueur de publicité