A LA UNEAFRIQUE DU SUDEDUCATION & SANTEFEMMES LEADERS
la Une

La Zimbabwéenne Musawenkosi Saurombe, Docteur à 23 ans

Nonobstant les difficultés financières qu’a rencontrées sa famille, la jeune Musawenkosi Saurombe a eu la foi tenace et l’envie à flot pour décrocher son Doctorat à 23 ans.

 

Elle est incontestablement la plus jeune femme titulaire d’un Doctorat en Afrique. Musawenkosi Saurombe a suivi un parcours de plus normaux. A la différence qu’elle a une intelligence redoutable et une compréhension si facile et rapide des choses, qui dépassent l’entendement de ses contemporains.

LEX4

A lire: Programme de la Banque mondiale pour le recrutement d’étudiants-chercheurs africains

A l’âge de 16 ans, Musawenkosi Saurombe s’inscrivait pour commencer son ‘’Bachelor of commerce’’. Un diplôme qu’elle décroche brillamment trois années plus tard. A 21 ans, elle venait d’avoir son master. Endurante, concentrée et déterminée, Musawenkosi Saurombe est arrivée à supporter la séparation d’avec sa famille dès son adolescence, âge de toutes les bêtises, pour poursuivre ses études universitaires.

C’est en Afrique du Sud qu’elle va poser des valises pour étudier la psychologie de travail, une spécialité qui s’apparente au management des ressources humaines, à la Northwest University. C’est dans cette discipline qu’elle obtient son Doctorat à l’âge de 23 ans et devient ambassadrice des études supérieures au Botswana.

Musawenkosi Donia Saurombe
Musawenkosi Donia Saurombe

Pour la jeune femme qui est un exemple pour sa génération, Musawenkosi Saurombe a conseillé aux étudiants Botswanais de croire en leur potentiel, de se voir au-dessus de la mêlée et surtout de se battre pour réaliser leurs rêves.

Tags

Michael TCHOKPODO

Redacteur du magazine InAfrik

Articles Liés

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Fermer
Fermer

Adblock détecté

S'il vous plaît envisager de nous soutenir en désactivant votre bloqueur de publicité