Afrique de l'OuestAgritech & Foodtech
la Une

Le Bénin fait une production record d’environ 600 000 tonnes de coton

Première culture d’exportation du Bénin, le coton retrouve peu à peu ses lettres de noblesse. Mis à mal depuis peu, l’or blanc a repris son envol au pays de Béhanzin et affiche aujourd’hui une production record de près de 600 000 tonnes pour le compte de la campagne 2017-2018. C’est ce qu’a annoncé mercredi, un communiqué du conseil des ministres.

Conscient du potentiel de production du Bénin et de l’enjeu économique que représente cette filière, le président Patrice Talon a entrepris des reformes afin d’encourager les producteurs à donner le meilleur d’eux-mêmes. Et les résultats ont naturellement suivi.

A Lire:

En deux ans, les statistiques de filière coton affichent un taux d’accroissement de 222% par rapport à la campagne 2015-2016 dont la production était 269 222 tonnes pour une superficie emblavée de 306 808 hectares. Cette hausse vertigineuse s’explique par l’augmentation des rendements à l’hectare qui sont passés de 877,48 kg à 1,128 tonne sur la même période.

A Lire: Côte d’Ivoire, Ghana, Cameroun : ces trois pays africains qui fournissent 70% de la production mondiale de cacao

La production record enregistrée au cours de la campagne 2017-2018, traduite en termes financiers, donne plus de 150 milliards de francs Cfa. Une manne financière qui va impacter positivement les conditions de vie des producteurs, l’ensemble de la chaîne de production de la filière ainsi que l’économie nationale.

Ces résultats encourageants permettent de présager d’une meilleure performance de notre agriculture si les efforts sont poursuivis au niveau de cette filière mais également des autres spéculations

a précisé le même communiqué du conseil des ministres.

Pour la campagne 2018-2019, le Bénin projette aller au-delà des 600.000 tonnes de coton car le pays occupe actuellement la quatrième place des pays producteurs de l’or blanc. Il ambitionne détrôner les plus grands producteurs de coton en Afrique que sont : le Mali et le Burkina-Faso.

Tags
Voir plus

André TOKPON

Journaliste spécialiste des questions agricoles

Articles Liés

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Close
Close

Adblock détecté

S'il vous plaît envisager de nous soutenir en désactivant votre bloqueur de publicité