ACTUALITESAFRIQUE DE L'OUESTCOMMUNIQUEL'afrique qui bouge

Ghana : le retour aux sources de Michael Jay White

Dans la foulée de nombreuses stars afro-américaines effectuant des tests ADN pour connaître leurs racines africaines, l’acteur Michael Jay White a découvert que ses ancêtres venaient du Ghana. Et le moins que l’on puisse dire est que le retour de la star sur cette air a pris des dimensions royales.

LEX4

Le 4 janvier dernier, la star afro-américaine des films d’actions Michael Jay White a troqué ses habits américains contre une tenue traditionnelle ghanéenne, pour une cérémonie d’intronisation. En effet, le natif de Brooklyn a été nommé souverain du royaume d’Akwamu. L’information a été rendue publique par sa femme sur les réseaux sociaux, où la nouvelle n’a pas fait que des heureux. Qu’à cela ne tienne, cette intronisation est importante pour le Ghana qui tente de promouvoir sa destination touristique en occident.

Lire aussi : Interview avec Adrien Bouillot, fondateur de Chalkboard Education, un service d'e-learning révolutionnaire

Le retour du fils prodige

Alors que cette information a décroché des sourires amusés à de nombreux internautes, l’intronisation de Michael Jay White au Ghana n’a pas forcément plu à tous ses admirateurs. Les commentaires haineux avaient déjà débuté, lorsque l’acteur avait annoncé qu’après un test ADN, il avait découvert que sa femme et lu, il étaient originaires du Ghana. Malgré toute la polémique sur les réseaux sociaux, l’artiste martial s’est dit heureux  de son intronisation.

Lire aussi : Interview avec Adrien Bouillot, fondateur de Chalkboard Education, un service d'e-learning révolutionnaire

« Ce fut un très grand honneur d’être couronné Roi du royaume d’Akwau au Ghana. Je suis vraiment fier de faire partie de ce royaume et d’être rentré chez moi, sur la terre d’où mes ancêtres ont été enlevés. Je continuerai à représenter et à faire la promotion de cette belle terre et sa riche culture »

, a déclaré la star après son intronisation. A Akwamu, il sera désormais appelé Nana Akoto III. Et comme par hasard, la très musclée star afro-américaine portera le titre d’Odopon (l’arbre aux racines fortes qui ne craint pas).

Capitaliser sur les vestiges de l’esclavage et le désir de reconnexion de la diaspora

Michael Jay White n’est que l’une des nombreuses stars américaines venues se reconnecter avec leurs racines. Il faut dire que depuis la visite de Barack Obama en 2009, le pays cherche des moyens de générer des revenus sur la base de sa culture et de son histoire. Alors quand CNN décide d’intégrer le pays dans sa liste annuelle d’une vingtaine de lieux touristiques à visiter pour les personnalités afro-américaines, tout s’enchaîne. Il faut savoir qu’en 2019, on fête le 400e anniversaire de l’arrivée des premiers esclaves africains à Jamestown, aux États-Unis. Pour le passage au nouvel an, près d’une centaine de personnalités afrodescendantes se sont déplacées en famille à Accra pour participer au Full Circle Festival (FCF) qui a donné le coup d’envoi aux célébrations de « l’année du retour ». Il s’agit d’un évènement imaginé par Nana Akufo-Addo, le président du Ghana pour célébrer l’histoire des descendants ghanéens. De nombreuses célébrités commeOpal Ayo Tometi, la cofondatrice du mouvement « Black Lives Matter » et l’acteur Idris Elba ont fait le déplacement. Néanmoins, seuls Michael Jay White et Bozoma Saint James ont reçu des titres honorifiques. « Je ramène sans aucun doute beaucoup de Ghana avec moi aux États-Unis. C’est tellement incroyable ici. Je vais certainement investir mon temps et mon argent dans ce pays à l’avenir », s’est réjoui le nouveau roi d’Akwamu. Mission accomplie pour les autorités ghanéennes qui donnent une véritable leçon d’efficacité aux offices du tourisme des pays de la sous-région.

Lire aussi : Faith Keza, la jeune rwandaise, incontournable dans les TIC

Tags

Articles Liés

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Bouton retour en haut de la page
Fermer
Fermer

Adblock détecté

S'il vous plaît envisager de nous soutenir en désactivant votre bloqueur de publicité