COMMUNIQUE

Namibie : inauguration du nouveau terminal portuaire de Walvis Bay, un jalon important pour le pays et le continent

Walvis Bay, Namibie, le 2 août 2019 – Le nouveau terminal portuaire de Walvis Bay ouvre une nouvelle ère et constitue une étape cruciale dans la transformation économique de la Namibia, a indiqué le président namibien, Hage Geingob, lors de la cérémonie d’inauguration.

Officiellement inauguré, le 2 août 2019, par le président Geingob, la cérémonie a eu lieu en présence de Gerson Hinda, président du Conseil d’administration de l’Autorité portuaire de la Namibie (Namport) et de Noel Kulemeka, responsable des opérations du bureau de la Banque africaine de développement pour l’Afrique australe, représentant Akinwumi A. Adesina, président de la Banque africaine de développement.

LEX4

« Nous franchissons aujourd’hui un jalon important dans la réalisation du rêve si longtemps espéré de transformer le port de pêche de Walvis Bay, hérité au moment de l’indépendance, en un pôle logistique de fret express pour les marchés internationaux », a déclaré Hage Geingob.

L’agrandissement du port est l’aboutissement d’un projet cofinancé par la Banque pour aider la Namibie à faire de Walvis Bay un hub logistique pour desservir l’Afrique australe et centrale. En 2013, la Banque a débloqué un prêt de 200 millions de dollars US pour l’agrandissement du terminal à conteneurs sur une surface de 40 ha récupérées sur la mer. Les travaux ont également porté sur la fourniture de matériel, dont quatre grues de transbordement.

« La Banque africaine de développement a joué un rôle déterminant comme principal bailleur de fonds pour ce projet d’agrandissement du terminal à conteneurs. En tant qu’Africains, nous sommes fiers, car ce financement, destiné au développement des infrastructures africaines provient du continent africain. En Afrique, les choses bougent vraiment », a affirmé Johannes Kangandjera, membre du Conseil d’administration de la Namport.

Kulemeka a félicité les autorités ainsi que le peuple namibien « pour avoir achevé avec succès l’agrandissement du port, triplant ainsi ses capacités actuelles de manutention qui passent de 355 000 à 1 005 000 unités d’EVP. »

« C’est un tournant décisif non seulement pour la Namibie mais aussi pour la l’Afrique australe, et bien entendu pour le continent, au moment où nous entamons notre marche vers la zone de libre-échange continental africain. »

Ce projet phare s’inscrit dans les cinq priorités stratégiques de la Banque (High 5s), notamment celle qui consiste à « Intégrer l’Afrique ».

La Banque a commencé ses opérations en Namibie en 1991. Avec douze opérations en cours dont le montant est évalué à 1 224 millions de dollars US, la Namibie occupe la seconde position par ordre d’importance dans le portefeuille de la Banque en Afrique australe, cela après l’Afrique du Sud.

Tags

Articles Liés

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Bouton retour en haut de la page
Fermer
Fermer

Adblock détecté

S'il vous plaît envisager de nous soutenir en désactivant votre bloqueur de publicité