ACTUALITESAFRIQUE DE L'OUESTFEMMES LEADERS

Ghana : Audrey Esi Swatson, 21 ans et déjà pilote

Nombreuses sont ces femmes qui émergent en ce 21ème siècle dans des secteurs considérés dans le passé comme réservés aux hommes. Née le 23 février 1997 à Accra et originaire de Saltpond Audrey Esi Swatson, réalise son rêve en devenant la plus jeune pilote de ligne commerciale du Ghana.

A la fin de son cursus scolaire au lycée à l’âge de 18 ans, Audrey Esi Swatson quitte le Ghana, sa terre natale, pour se rendre dans le pays de Cyril Ramaphosa afin d’intégrer brillamment Mach1 Aviation Academy, une école de pilotage sud-africaine.

LEX4

Un an plus tard, Audrey Esi Swatson a exécuté son  premier vol en solo dans le cadre de son entraînement. Cette même  année, Audrey s’en sort avec sa licence de pilote privé de la South African Civil Authority. Elle a d’ailleurs obtenu son permis commercial pour voler le 24 décembre dernier, la veille de Noël 2018, un exploit qui, selon elle, l’a rendue extraordinaire.

« J’ai eu le privilège de voler avec des instructeurs de vol vraiment inspirants et désintéressés qui incarnaient la force, le courage, la résilience et l’intégrité »

 a-t-elle confié.

Un rêve qui a reçu l’aval de ses parents

« Ma famille académique était très favorable. En évoluant ensemble, elle avait vu ce que je pouvais faire et ce que je ne pouvais pas faire aussi bien. Les membres de la famille élargie ne sont pas si proches et ils ont demandé à mes parents s’ils voulaient me permettre de faire ce que je voulais faire. Mon père n’écoute pas les ondes négatives comme ça. Il me demandait maintes et maintes fois si c’était ce que je voulais faire et, encore et encore, j’ai dit oui »

, a expliqué la jeune pilote.

Lire aussi : Guéra Touristique, l’association Tchadienne de promotion du tourisme de développement

Audrey Esi Swatson invite ses contemporains à faire preuve de courage, d’audace et d’humilité. « Pour tous ceux qui souhaitent poursuivre une carrière dans l’aviation, fixez-vous des objectifs spécifiques, ayez une vision et un pal à long terme. Respectez les normes élevées, collaborez et soutenez les autres. Comparez vos performances aux meilleurs des meilleurs et visez l’excellence sans arrogance. Construisez et développez vos réseaux et devenez un mentor capable d’offrir une perspective impartiale », a-t-elle déclaré.

Lire aussi : L’histoire peu connue du premier millionnaire ghanéen Jacob Wilson Sey qui racheta les terres aux britanniques en 1898

Tags

Articles Liés

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Bouton retour en haut de la page
Fermer
Fermer

Adblock détecté

S'il vous plaît envisager de nous soutenir en désactivant votre bloqueur de publicité