ACTUALITESAFRIQUE DE L'OUESTENERGIEL'afrique qui bouge

Energie : le Togo et le Bénin mettent la CEB sous administration provisoire

Les présidents togolais et béninois Faure Gnassingbé et Patrice talon ont retenu, à la fin d’un sommet tenu ce mardi à Lomé, des orientations relatives à la gestion de l’énergie, dont la mise sous administration provisoire de la Communauté Electrique du Bénin (CEB) pour une durée de six mois à compter du 1er janvier 2019.

Selon le communiqué final ayant sanctionné les travaux, l’administration provisoire sera chargée, entre autres, d’engager la procédure de recrutement d’un gestionnaire délégué et de démarrer la restructuration de l’entreprise sous l’autorité du Haut Conseil inter étatique. Sans aucun autre détail sur les raisons de la décision.

LEX4

« Les deux Chefs d’Etat expriment leur gratitude à leurs Excellences Messieurs les Présidents de la République fédérale du Nigéria, de la République du Ghana et de la République de Côte d’Ivoire pour leur compréhension et leur soutien à la CEB »

 

, se contente-t-on d’indiquer.

Lire aussi : La Côte d’Ivoire, hôte la deuxième édition de l’Africa Start-up Tour

Mise en place depuis juillet 1968, la CEB, basée à Lomé, est une structure commune aux deux pays chargée de la gestion de l’approvisionnement en électricité. Désormais, elle devient gestionnaire de réseau de transport d’énergie avec pour activité connexe la poursuite de l’exploitation des moyens de production du barrage de Nangbéto et des deux turbines à gaz installées au Bénin et au Togo.

Tags

Articles Liés

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Fermer
Fermer

Adblock détecté

S'il vous plaît envisager de nous soutenir en désactivant votre bloqueur de publicité