A LA UNEACTUALITESAFRIQUE DE L'ESTAfro-startupDIGITAL & STARTUPSL'afrique qui bouge

Talent2Africa lève 1 million de dollars pour révéler davantage les africains

Talent2Africa, le premier réseau africain de cooptation créé en mai 2016, vient d’effectuer avec succès sa première levée de fonds. C’est l’investisseur Mauricien Saviu Ventures qui entre dans le capital à hauteur d’un million de dollars.

Fonctionnant sur fonds propres depuis sa création, Talent2Africa vient d’ouvrir son capital pour accroître la présence commerciale du réseau en Afrique et dans le monde. Puis, accélérer la montée en puissance de la plateforme digitale en vue de confirmer son positionnement de première communauté de recrutement sur recommandation au sein de la diaspora africaine à Paris et en Afrique.

LEX4

, se félicite Benoît Delestre, président de Saviu Ventures. Talent2Africa sert d’interface de mise en relation entre des talents en quête d’emploi et des recruteurs recherchant des compétences. Trois objectifs se dessinent nettement : réduire le chômage des jeunes, leur donner des opportunités et favoriser le développement de l’Afrique.

Le résilient Chams Diagne

A l’origine de ce projet, il y avait Chams Diagne, un Sénégalais pétri d’expériences. S’il a abandonné son rêve d’aller étudier aux Etats-Unis, Chams Diagne ne regrette pas grand-chose dans la suite de son parcours. En France, il a su tirer son épingle du jeu. Un BTS et un master en management de la distribution en poche, c’est dans les services de la Poste qu’il fera ses premières expériences. Pas pour très longtemps malheureusement. A la suite d’une réorganisation, il se lance et développe l’idée de génie d’avoir une sorte de MySpace de l’art africain, pour faciliter la revente d’œuvres d’art. Artunivers.com n’a pas prospéré faute de moyens.

Lire aussi : Afrique du Sud: Eskom étend son réseau de transport avec un prêt de 218 millions de dollars auprès de la Banque africaine de développement

Retour en entreprise. A Viadeo en particulier où Chams Diagne engrange une dizaine d’années de connaissances passant du service de développement européen à la tête de la direction Afrique. Le réseau progresse et prend d’assaut les marchés émergents mais s’effondre tel un château de cartes. En cause, une action en bourse qui a fait perdre 90% de la capitalisation de Viadeo en deux ans. Très futé, Chams Diagne entreprend l’aventure Talent2Africa avec Youssef Debbagh et Benoît Martin, respectivement expert en marketing digital et ancien du Figaro Classifieds et du groupe Le Monde, pour capitaliser ses acquis.

Lire aussi : 500 millions de dollars pour révolutionner l’agriculture soudanaise

Présente à Abidjan, Dakar, Naïrobi, Casablanca, Paris et Maurice, Talent2Africa envisage de s’implanter à Lagos, Johannesbourg, et Montreal. Pour accroître son réseau, l’entreprise offre une bagatelle de 500 à 1 000 euros à ceux dont la cooptation est réussie et selon le background du profil.

Tags

Michael TCHOKPODO

Redacteur du magazine InAfrik

Articles Liés

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Bouton retour en haut de la page
Fermer
Fermer

Adblock détecté

S'il vous plaît envisager de nous soutenir en désactivant votre bloqueur de publicité